Rêve de voyage.com Aventure et Exploration Randonnées de rêves Horacio : un bel exemple de préservation de la biodiversité

Horacio : un bel exemple de préservation de la biodiversité

Randonnées et randonneurs

Savez-vous où se trouve l'îlot d'Horacio ? Au large de Sipopo. Et où donc se trouve Sipopo? Sur l'île de Biokoqui, elle, se trouve en… Guinée Equatoriale, un petit pays – par la taille - d'Afrique Centrale, à cheval sur le continent et un chapelet d'îles.

Horacio est donc un  îlot situé au milieu de la Guinée Equatoriale. Quel intérêt présente-t-il ? C'est un petit bijou pour les touristes. Le genre de coin du bout du monde, isolé, que chacun rêve de découvrir bien évidement sans faire des centaines de kilomètres.Situé à une encablure du complexe hôtelier de Sipopo, distant d’une dizaine de kilomètres de la capitale Malabo, qui accueille dans le plus grand confort les touristes, Horacio est un concentré de ce que la nature de Guinée Equatoriale  peut offrir de charmant.

Une passerelle relie ce petit bout de terre  à sa grande sœur l'île de Bioko. Et une promenade culturelle est offerte au visiteur.

Sur l’îlot, le parcours enjambe une une seconde passerelle qui permet de franchir sans se mouiller une zone particulièrement humide et boueuse en fonction de la marée, le « vallon». On découvre ensuite une authentique cabane de pêcheurs. Le visiteur peut ainsi faire connaissance avec les poètes et artistes locaux, le parcours étant jalonné  de sculptures  équato-guinéennes de l’artiste Charly Djikou et de dessins de Ramon Esono Ebale. Plus loin, on fait la connaissance du Géant d'Horacio, un arbre séculaire de l'espèce des ceibas qui se trouve aussi être l'emblème du pays. En s'enfonçant dans l'îlot toujours sur le sentier aménagé, après avoir passé une rivière grâce à une nouvelle passerelle, on arrive à l'observatoire des oiseaux, planté en milieu dans la moiteur environnante . En revenant sur vos pas, vous découvrirez tour à  tour la paillote des cocotiers, des restes de poteries datant du XIIIe au XVIIième siècle, de fantastiques palétuviers, sans parler des secrets de cette nature préservée moins remarquables qui ne sont pas commentées et pour lesquelles la patience est requise.

Lorsque l'on tombe sur ces aménagements inattendus, on se demande comment et pourquoi ils ont été construits. Qui a bien pu avoir l'idée de relier ce petit bout de terre à l'île où tout se passe, alors qu'il n'y a rien à y vendre, à y manger et que l'on ne peut même pas y déjeuner ? S'il y avait un commerce à touristes de type paillote, on pourrait imaginer que le propriétaire se soit débrouillé avec les autorités pour les convaincre de créer une passerelle, mais il n'y a rien.

L'histoire du sentier d'Horacio vient curieusement d'un entrepreneur Franco-Libanais, Hassan Hachem, qui avait l'habitude de venir pêcher en Zodiac dans cette zone. Connaissant bien l'îlot d'Horacio et ses petites richesses, il a voulu le faire découvrir au monde. . Le fait qu’il soit lui-même entrepreneur ne l’empêche pas d’être sensible à la préservation de l’écosystème. La preuve : la création d’un écrin pour cet îlot où il venait se promener  lorsqu'il était plus jeune. Cette envie, Hassan Hachem l'a partagée avec les autorités locales, l'Ambassade de France, l’IRD, l’ONFI, et des mécènes, dont il a fédéré les énergies autour de ce projet.

Même si rien ne se fait seul, les petits et grands projets sont la conséquence de l'envie d'un seul. Dans ce cas, le sentier d'Horacio est né de l'envie d'Hassan Hachem.

Connaissez-vous la Guinée Equatoriale ?

 

Conseils d’Hassan Hachem.

La Guinée Equatoriale est l’un des pays les moins fréquentés par les touristes, mais qui recèle de petits joyaux, annonce avec enthousiasme Hassan Hachem.

Envie de vacances où vous pourrez explorer la forêt tropicale bourdonnante d'une faune rare, somnoler sur des plages idylliques où les eaux cristallines recouvrent les sables trempés dans l'histoire, et admirer l'architecture coloniale unique figée dans le temps ?

De tous les endroits qui pourraient venir à l'esprit - Bali, la Thaïlande, les Caraïbes peut-être -, le petit pays d'Afrique centrale de la Guinée équatoriale, probablement le sixième pays le moins visité du monde, serait probablement parmi les derniers.

Cependant, la Guinée Equatoriale offre de réels attraits et cherche à le faire savoir et le tourisme devient un secteur de plus en plus important. Mais attention, on rompt ici, avec les clichés des parcs de safari et des hostels de routards.

Gros avantage : vous aurez l'endroit en grande partie pour vous. Jusqu'à récemment, le tourisme n’a pas été été une priorité alors que, pour Hassan Hachem, « le pays abrite également de nombreux trésors cachés pour attirer les voyageurs intrépides, parmi lesquels La Basílica de la Inmaculada Concepción à Mongomo est la deuxième plus grande d'Afrique », et située dans la ville natale du président.

Il est conseillé de chercher des plages peu fréquentées. "Il y a des plages incroyablement isolées où l'on se sent comme Indiana Jones", a déclaré Oscar Scafidi, auteur du premier guide touristique sur la Guinée équatoriale.

"Il y a une sorte incroyable de mini-Dubaï en pleine jungle, et d'un autre côté, c'est un paradis pour les animaux - les gorilles des plaines occidentales, les éléphants de forêt et une faune marine unique dans la région."

Le seul pays hispanophone d'Afrique se distingue également par d'autres moyens. Ses îles sont devenues un centre d'esclavage et de commerce intense où les puissances européennes et les peuples du Nigeria, de la Sierra Leone et du Liberia ont toutes laissé leur marque.

"Dans l'île de Corisco, par exemple, il y a des ruines missionnaires espagnoles, l'architecture française et des bouteilles de gin allemand du XIXe siècle intactes sur le sable", déclare Hassan Hachem. "Dans la plupart des pays, vous avez des groupes de touristes organisés qui l'exploitent, mais ici, il n'y a que vous et les locaux."

Les dollars des touristes fournissent également un moyen pour de nombreux habitants pauvres de bénéficier directement, ajoute Hassan Hachem.
A Santiago de Baney sur l'île de Bioko, ous tomberez peut-être sur des enfants pris dans une averse tropicale.

N’oubliez pas de visiter le "mini Dubaï" près du lieu de naissance du président. À côté d'une nouvelle cathédrale, des plans sont en cours pour un opéra et un nouveau palais présidentiel. Hassan Hachem décrit les infrastructures de la Guinée équatoriale comme fantastiques.

"La plupart des touristes ne pensent qu'au Kenya, à la Tanzanie et à l'Afrique du Sud, mais le reste de l'Afrique est tout aussi fascinant", dit encore Hassan Hachem, dont la compagnie organise également des voyages au Nigeria, au Tchad et en République démocratique du Congo. le Congo.

Mise à jour le Jeudi, 23 Août 2018 14:06